Crash le cash

Jouer m'a déboussolé.
Ma passion du jeu m’a rendu malheureux.
Je suis devenu l’amant des jeux de hasard et d’argent.
Avec le temps, je suis  devenu dépendant.
C’est comme une relation malsaine qui m’amène de plus en plus creux.
Au début, c'était bien agréable; mais maintenant je me sens rebu pis j’ai perdu tous mes buts.
Depuis, je suis devenu menteur, manipulateur et mes valeurs sont passées dans le tordeur.
Ce qui fut attrayant est devenu désolant.
Je ne sais plus me contrôler c’est plus fort que moi.
Plus que je joue, plus que je suis dans le trou.

Mais faut que je me refasse alors crache le ca$h.

Avant c'était bien excitant ; maintenant je trouve ça bien écœurant.
Je m’en veux de même qu'au gouvernement.
Mon cœur, ma tête et mon âme n’ont plus de congruence ,c’est la vraie démence.
Je suis perdu dans l’espace et le temps par le jeu qui devient mon anesthésiant.
Plus que ça va et moins que ça va.
Si ça continue même mon chien ne voudra plus rien savoir de moi.
Ce qui me touche le plus c’est de constater que tout est en train de débouler autour
de moi pis que je cherche encore à me rattraper.
Mon Dieu que c’est insidieux.

Mais faut que je me refasse alors crache le ca$h.
 
C'est à moi de changer, sans quoi je ne sais pas ce qui va arriver.
Je prie tous les jours afin qu’un bon jour je puisse enfin me délivrer de cette maudite machine qui cause ma ruine.
Malgré tout ce que j’ai perdu, je n’arrive pas à faire le deuil; cela doit être à cause de mon hostie d’orgueil.
Même si c’est dur d’arrêter, je n’arrêterai pas de batailler ; pis je vais finir par me libérer.
Je persiste à vouloir changer sinon je vais capoter pis ça va ne rien arranger, ça vas juste ce dégrader.

___________________________________
Yves 
Juin 2001